Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Max vit encore.
Débarqué en 1944 avant les Alliés en Normandie, Max Obione apprend à lire dans les illustrés de son enfance.
Rat de bibliothèque, dévoreur de bouquins de toutes sortes, cette passion précoce de la lecture le conduit vers les rayons d'une librairie caennaise où il fait son apprentissage.
Puis il s'oriente vers un service de l’État mieux rétribué.
Bien qu'il écrivit moult premiers chapitres de romans sans lendemain, la passion écrivante ne l'abandonne jamais durant sa carrière administrative qu'il achève dans la magistrature des comptes.
maxzapnb 500
Il assouvit au passage son penchant cultureux en exerçant quelques années les fonctions de directeur régional des affaires culturelles.
Puis, la soixantaine en vue, il met enfin un point final à son premier roman, qui fait dire de lui qu'il est un jeune auteur tardif. Les titres s'enchaînent ensuite.
Max Obione opte pour le genre policier ou noir qui lui donne une grande liberté narrative pour raconter des histoires à cent lieues du moijisme infinitésimal qu'il exècre. Il revisite à cette occasion les archétypes de cette littérature ancrée dans le réel.
Il a créé la coopérative d'édition Krakoen qui a promu la bibliodiversité et quelques auteurs qui commencent à compter. Après avoir transmis cette maison, il a créé avec Jeanne Desaubry une maison d'édition strictement numérique SKA. Il anime en outre avec elle les Editions du Horsain.

De plus en plus tenté par le cinéma, son premier court métrage Jean & Nelly  est sorti en 2014, produit par Les films du Gabelou. Voir le site dédié. Son second court-métrage Elle hache ! a obtenu en 2017 le prix des Ancres Noires dans la catégorie "Regard Caméra". Voir le site dédié. Après Bad Game, et Fukukata il travaille actuellement à un 6eme court-métrage : Nid d'amour. Voir site dédié.

-o-

Max Obione a été administrateur de l'association "813" Les amis des littératures policières (de 2007 à 2013). Il a dirigé le numéro spécial de la Revue 813 consacré à la boxe.
Il figure dans le Dictionnaire des littératures policières, 2ème édition-2007, page 443, ouvrage collectif dirigé par Claude Mesplède.

Il est membre de l'association Les Ancres Noires (Le Havre).

-o-

Son roman Scarelife a été sélectionné parmi les 5 meilleurs polars de l'année par Les Amis des littératures policières pour l'attribution du Trophée 813 (2010). Également coup de cœur des bibliothécaires de la ville de Paris.

 

Ses dernières nouveautés ICI
                                                                                                           Photos Hugo Miserey

gag

Partager cette page

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :