Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quoi la guerre ?

Ce n'est pas parce que l'on n'est pas belliciste qu'il faut s'abstenir de soutenir la riposte aux attaques terroristes qui ont ensanglanté notre Nation. Puisant dans mes souvenirs, c'est une parole de Robert Desnos, l'un de mes poètes préférés, qui me revient à l'esprit, lui qui avec beaucoup des hommes de sa génération entre les deux grandes guerres était porté vers le pacifisme. En substance : "Je suis contre la guerre, mais s'il y a la guerre, je suis pour la victoire". Oui, la guerre est la pire des saloperies, mais aujourd'hui, la ligne est tracée, l'ennemi nihiliste islamiste est désigné, il faut vaincre. Quelle serait l'autre alternative ?
De belles âmes intellectuelles et politiques, toutes parées des attraits de l'"esprit munichois" et de la compassion excusatoire, nous expliquent qu'il ne faudrait pas s'engager pour nous défendre, que nous devons nous excuser de tout et surtout de ce nous sommes et de ce que nous souhaitons demeurer dans un pays laïque, épris de République. Qu'un Houellebecq déblatère, courant après l'ignominie d'un Céline en son temps et, accuse nos dirigeants, lui qui, il n'y a pas si longtemps, récusait sa qualité de citoyen français, qu'un Onfray s'aveugle et se perde dans ses partis-pris au point d'être repris malgré lui dans la propagande de Daesh, pour ne citer que ces deux-ci, doit nous alerter sur ces idées qui travaillent la société française. C'est hélas! un sempiternel débat entre défaitisme, résignation, et lutte, résistance.
A Paris, la "bête immonde" islamiste a montré ses crocs et déchiré nos enfants et nos frères ; quant à sa "réplique" hexagonale, elle ne se déchaine pas, elle est tapie dans l'ombre, elle attend les élections, arborant le masque de la peur de tout, de la haine, du rejet du différent de peau ou de religion. Elle attend son heure se nourrissant des exploits criminels de l'autre.

Les démocraties ont toujours gagné les guerres qu'on leur a mené en payant le prix. Ce n'est qu'un début, le combat contre les monstres est engagé !

No pasaran !

Tag(s) : #Brèves

Partager cet article

Repost 0