Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rocœur

Ma dernière nouvelle noire publiée chez SKA fait l'objet d'un papier de Paul Maugendre sur son blog. Heureusement que la blogosphère dispose d'une expression en ce domaine, en effet, à notre connaissance (limitée il est vrai), les critiques littéraires qui sévissent dans les autres média (presse et TV) s'abstiennent pour le moment d'appréciations sur les éditions numériques.

Voici les premières ligne :

« Il était dolé comme une rondasse de Crumb. Un derrière de montagne et des cuisses baleinières moulées dans un jean noir à deux doigts de la rupture. Il propulsait droit devant un paquet avantageux tel un miroir à minettes. Mais des mollets de serin s’effilant sans fin jusqu’en des tiags vintage qui tricotaient des pas ravageurs.

Il avança sur le praticable, swinguant, genoux cassés, prêt à génuflexer pour la démo. Puis il s’arrima au micro pied ainsi qu’un matelot en goguette ayant pris sa mufflée. Avec ses 1,90 au garrot, il balança son gabarit atypique sur les premières paroles. Sans marquer le tempo d’un claquement de doigt ou d’un tapement de semelle, il était en place, sans filet. Putain, c’était qui ce phénomène ? Avec ce buste si ratatiné qu’on se demandait s’il y avait des poumons à l’intérieur. Sur sa liquette à franges était piquée une fleur en papier crépon d’un rouge pétant, moitié coquelicot, moitié œillet, moitié dahlia, moitié pivoine. Comme un cœur de cible le désignant aux tueurs d’espoir ou comme une coquetterie de taffiole, tout bonnement.

Quant à la tête, imaginez une noisette avec deux tifs à la lutte au point culminant. Sauf que ses lèvres en virgule signalaient l’orifice d’un organe très extraordinaire, l’entrée d’une caverne d’où résonnait une voix étrange. Avec des yeux en coulisse empruntés à un jeune veau, couleur trous de pipi dans la neige. Sauf que sa bouche au portail béant crachait des balles en guise de son, hachait des rythmes à faire saigner le tambour de nos tympans, poussait un souffle cataclysmique.

The night is near,
A nitric shape that leaps her, time and acid ..
..

Un véritable massacre guttural dans le genre Oradour-sur-Glotte, délectable ! ......

-o-

Salut les gâtés !

A télécharger sur ska-librairie.net ou partout sur les autres plateformes

Tag(s) : #Brèves, #Ils ont lu...

Partager cet article

Repost 0