Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Gaufre royale

Un détective atypique mène l’enquête dans une sombre affaire d’erreur judiciaire. Un remue-méninges en forme de polyphonie narrative au style jubilatoire. 3 eme édition

Tandis que le détective privé Abel Salinas fait la queue devant la marchande de gaufres sur la digue de Villers-sur-Mer en Normandie, ses pensées divaguent... il déroule mentalement les épisodes de l'enquête qui l'a mené en ce lieu. Encombré d’un corps démesuré, non guéri d’une enfance calamiteuse, envahi de fantasmes d’étrangleur, et de bien d’autres travers, Abel Salinas est décrit par le commissaire From, son ancien patron, ainsi : « Cent cinquante kilos de barbaque et seulement une noix de gingin ! » Tout un programme. Le héros sera-t-il récompensé de ces minutes d'attente interminables ?… Voilà bien un suspense insoutenable ! Dégustera-t-il enfin sa gaufre royale ? À moins que l'expression « se prendre une gaufre » comme on se prend un gadin, une tôle, etc. ne trouve ici sa pleine illustration… Ce nouveau détective privé dans l’univers du roman noir est un cas.


Gaufre royale, Max Obione, Editions du Horsain, 2015, polar, poche, 168 pages, 3eme édition
EAN 9782369070276, 8 €

_______________

Revue de presse

Un court roman qui se lit d'une traite, en le savourant, bouchée après bouchée...
Patrick Galmel, Pol'Art noir
Un roman bien ficelé sur ce fil périlleux, plein de trouvailles langagières, d'une drôlerie de ton le disputant sans cesse à la cocasserie des situations.
Joël Jégouzo, Mauvais genre
Ce réjouissant roman au tempo vif est aussi ironique que malin. D'apparence désordonnée, la construction du récit est astucieuse.
Claude Le Nocher, Rayon polar

Renvoi à la page pour plus de détails

Tag(s) : #Brèves, #Mon actu

Partager cet article

Repost 0